Comment obtenir un prêt hypothécaire 125% ?

Le prêt hypothécaire classique limite le financement des projets immobiliers à hauteur de 60 à 80%. Le reste doit être fournit par un apport personnel de l’emprunteur. Il existe toutefois une formule de prêt immobilier permettant de couvrir jusqu’à 125%, le prêt total. De quoi s’agit-il et comment faire pour bénéficier de ce prêt total ?

Prêt 125%, un prêt sans apport

Tel qu’évoqué précédemment, le prêt 125% est un prêt qui soulage l’emprunteur de la fourniture d’un apport personnel. L’apport personnel est généralement destiné à couvrir les frais induits par le crédit et le financement immobilier. Il couvre notamment les frais de dossier mais également les émoluments du notaire lors de la constitution de l’hypothèque. Le prêt total peut également couvrir d’éventuels travaux de rénovation. Il faut savoir que chaque établissement de crédit fixe lui-même la part couverte. En effet, malgré la désignation de crédit 125%, le prêt peut se limiter à 120, voire 100%. Ce type de prêt total s’adresse principalement aux jeunes primo accédant qui ne disposent pas encore de réserve d’argent suffisante.

Les conditions requises pour bénéficier d’un prêt total

Les offres de crédit total ne s’adressent pas à tout le public. Il vise essentiellement les emprunteurs qui présentent la meilleure situation financière. Les banques et établissements de crédit qui proposent ce type de prêt exigent notamment une situation professionnelle stable avec des perspectives d’évolution et un niveau de salaire élevé. Pour être éligible au prêt total, l’emprunteur doit bénéficier d’un contrat de travail CDI depuis au moins douze mois.

L’emprunteur doit également présenter un taux d’endettement raisonnable. Rappelons que le seuil d’endettement tolérable est fixé légalement à 33% des revenus. Il est de ce fait nécessaire d’apurer préalablement vos engagements avant de demander un prêt 125. Le nombre et l’importance des crédits en cours ne doivent pas peser lourd sur le budget de l’emprunteur.

A chaque fois qu’un organisme reçoit une demande de prêt, il a l’obligation d’ouvrir une enquête. Il doit notamment vérifier les antécédents financiers de l’emprunteur, une précédente interdiction bancaire réduisant considérablement les chances d’obtenir le crédit.

Le taux d’intérêt d’un prêt total

Le prêt total est un prêt particulier qui engage plus de risque pour le prêteur. De ce fait, son taux d’intérêt est nettement plus élevé que le taux hypothécaire classique. Comptez un taux majoré autour de 0,5% par rapport à un crédit hypothécaire normal. Cette différence peut sembler peu sur le papier mais avec un crédit s’étalant sur 25 ou 30 ans, elle a toute son importance. Il est de ce fait impératif de bien comparer afin de choisir l’offre la plus adéquate. Ce taux évoluera également en fonction de la durée du prêt et les garanties offertes par l’emprunteur. C’est à l’emprunteur de bien négocier son cas. L’intervention d’un courtier n’est pas inutile si vous désirez obtenir le contrat aux meilleures conditions.