Le crédit consommation toujours aussi populaire

Avec des taux qui deviennent de plus en plus attractifs, les Français ont encore recours aux crédits à la consommation. Pour certains ménages, cette solution est même devenue presque une habitude à chaque besoin. Une situation suivie de très près par les autorités actuelles.

Le crédit à la consommation : un produit bénéfique pour les banques

Comparé aux autres crédits bancaires, comme le prêt immobilier par exemple, le crédit à la consommation reste le produit le plus intéressant pour la banque. Même si les taux sont en baisse, le nombre de demande élevé permet aux organismes prêteurs de garder leur liquidité toujours en mouvement. Ce qui est d’ailleurs le but. De plus, avec des délais de remboursement qui sont moins longues, les sommes empruntées peuvent rapidement être réinvestit dans d’autres domaines. Ce qui est loin d’être le cas des prêts hypothécaires qui représentent généralement un taux de risque élevé pour les banques.

Aujourd’hui, les banques mettent alors en avant leur offre de crédit à la consommation, d’un côté pour satisfaire aux besoins des clients, que pour rester concurrentiel d’un autre côté. Pour rappel, un crédit à la consommation groupama est un crédit accordé à un particulier afin de financer des achats divers de biens et services, ou encore d’autres investissements plus importants, comme le réaménagement d’une maison, etc. Pour en savoir plus ce credit rendez-vous sur cette page.

Le crédit à la consommation des ménages français en chiffre

Selon les rapports de la banque de France, le nombre de particuliers ayant recours à un crédit à la consommation ne cesse d’augmenter. Au cours de ces six derniers mois, cette tendance haussière s’est confirmée avec un taux de +5,7% entre Avril 2019 et Juin 2019. Un taux qui a encore poursuivit son ascension au cours du trimestre suivant avec une augmentation de 6,7%.

Face à cette situation, les autorités du Haut Conseil de stabilité financière se sont montrées plutôt soucieuses. En effet, elles craignent une forte hausse non maîtrisée qui pourrait avoir un impact négatif sur la situation économique et budgétaire du pays. Face à cela, les banques restent confiantes et continuent à accorder des prêts personnels aux consommateurs.

Les revers inquiétants du crédit à la consommation

Avec les conditions attrayantes d’accès au crédit à la consommation, les ménages n’ont généralement pas de difficulté à y avoir accès. Et la délibération de la somme demandée ne prend pas de temps. Une vraie aubaine pour les consommateurs.

Cependant, cet avantage présente toutefois son lot d’inconvénient. Et à force de souscrire et encore souscrire à plusieurs dettes, le consommateur pourrait accumuler des mensualités et tomber dans une situation de surendettement critique.

Malgré cela, la banque de France affirme que cette tendance à la hausse n’est pas encore prête de s’arrêter. Et l’on devrait encore s’attendre à une augmentation des chiffres au cours des mois qui suivent.